Archive for the 'ActuVisu' Category

Visualiser les différents modes de scrutin en Grande Bretagne

Suite de notre suivi des élections britanniques, toujours en compagnie de FX, ami, collègue et blogueur sur Datanamics.

Petit résumé : le Conservative Party est arrivé en tête du scrutin du 6 mai dernier, mais ces législatives n’ont pas dégagé de majorité absolue au Parlement. Les Conservateurs ont donc dû former une coalition avec les Liberal Democrats emmenés par Nick Clegg. Le ralliement des Lib Dem s’est monnayé contre une révision du mode de scrutin. Acteur de troisième rang dans un monde politique britannique dominé par le bipartisme, les Lib-Dem sont, en effet, attachés à l’introduction d’une dose de proportionnalité dans le système électoral anglais.

Le mode de scrutin en vigueur est le scrutin majoritaire à un tour : le candidat qui remporte le plus de voix dans sa circonscription est élu. C’est le système FPTP (pour first past the post). Ce système sur-représente le parti majoritaire, au détriment des petites formations.
(Voir cet article de Lalibre.be, pour plus d’information sur le système électoral anglais)

Il existe d’autres systèmes, déjà expérimentés dans l’univers anglosaxon. La Electoral Reform Society recommande trois autres modes de scrutin, introduisant une représentation plus proportionnelle :

Venons-en concrètement à ce qui nous intéresse ici : quels seraient les effets d’un changement de scrutin sur la représentation politique ? Si l’élection du 6 mai dernier s’était jouée avec un système plus proportionnel, qu’est-ce que cela aurait changé ?
Nous vous avons préparé deux petites visualisations à partir des données publiées par le Datablog du Guardian (qui s’appuie sur la Electoral Reform Society), en nous intéressant aux 12 grandes régions britanniques.
La première est interactive (si vous l’ouvrez sur Tableau Public en cliquant dessus), et vous permet de visualiser, région par région (ou en additionnant les scores de plusieurs régions) combien de sièges au Parlement chaque parti aurait obtenu avec tel ou tel mode de scrutin.
La seconde est une infographie, montrant pour chaque région et pour chaque parti quel est le mode de scrutin le plus avantageux.
Qu’en retenir ?
  • Quelque soit le mode de scrutin envisagé, le parti en première place reste le même, dans toutes les régions, selon nos projections à partir des résultats de 2010. Les modes de scrutin AV, AV+ ou STV changent parfois la donne pour la deuxième et troisième place.
  • Pour cette élection de mai 2010, le système actuel FPTV avantageait les conservateurs dans plus de la moitié des régions. Dans les régions où le FPTV n’était pas le plus avantageux, c’est le STV qui donnait au Conservative Party le plus de sièges.
  • A l’inverse, l’actuel système électoral joue en la défaveur des Lib-Dem dans toutes les régions, alors que le STV leur garantissait le plus de sièges, dans toutes les régions également.
  • Quant aux Labour, le système leur permettant de gagner le plus de sièges varie selon les régions : parfois le mode AV, parfois le mode actuel FPTV, parfois le STV.

Pour le moment, nous ne savons pas dans quelle direction s’orientera la réforme électorale voulue par Nick Clegg. Nul doute qu’il procèdera lui aussi à ce genre de calcul et de visualisation pour arrêter sa position.

Vous trouverez une analyse plus en profondeur de la situation britannique sur le blog de FX.

Visualiser les concordances entre soutiens politiques de la presse britannique et victoires aux élections

Bookmark and Share

A trois jours des élections générales au Royaume-Uni, l’occasion de revenir sur les prises de position des principaux quotidiens nationaux.

Les journaux britanniques n’hésitent pas à afficher clairement leur soutien pour tel ou tel candidat et l’appui apporté par les rédactions représente un enjeu de campagne pour les partis politiques. Car ces prises de position ne sont pas acquises une fois pour toutes. Si le Times a soutenu le Labour en 2005, il s’affiche cette année en faveur du Conservative Party, par exemple, tout comme le Guardian.

Dès lors il devient très intéressant d’observer les concordances et dissonances entre soutiens médiatiques et soutiens dans les urnes.

C’est exactement l’objectif de l’infographie ci-dessous: quel journal a soutenu quel parti pour chaque élection depuis 1945 ? Et quel a été le parti vainqueur pour chaque élection ? Le tout mis en perspective avec le poids de chaque journal, compte tenu de sa diffusion.

Cette infographie a été réalisée à partir des données fournies par le Data Blog du Guardian ici :

Is it the Sun wot wins it for Labour? How newspaper support affects elections

The Sun and Labour support: How newspaper readers have voted in UK general elections

Ce Data Blog, au-delà de réaliser des très bonnes visualisations d’actualité, est en effet une mine de données. Les journalistes y publient les bases de données dont ils se servent pour mener leurs enquêtes, et invitent les lecteurs à réaliser des infographies à partir de cette matière première (et à les poster sur Flickr).

C’est exactement ce que nous avons voulu faire avec FX, qui blogue sur la visualisation de l’information, en anglais, sur Datanamics. Et qui est aussi un de mes co-équipiers dans l’aventure ActuVisu.

Une première mise en garde, loin de nous l’idée de suggérer une corrélation directe entre soutien médiatique et victoire aux élections. Nous sommes tous deux convaincus que les médias n’ont pas de claire emprise sur les actes et consciences des électeurs anglais et que les changements de bord des gouvernements britanniques relèvent bien plus d’une problématique liée aux évolutions sociales. Nous avons plutôt voulu questionner les évolutions de la presse quotidienne nationale en fonction de sa coloration politique.

Je vous renvoie à l’article détaillé de FX pour une analyse approfondie, mais j’aimerais juste attirer votre attention sur quelques petites choses que nous enseigne cette infographie :

  • Les années 70 sont déterminantes : à partir de là la coïncidence entre la couleur politique des médias et celle de la victoire électorale semble plus prégnante.
  • C’est également à partir des années 70 que le Sun acquiert une diffusion importante, et qu’il commence à changer de bord politique au gré des élections
  • Et c’est aussi dans les années 70 que s’amorce le déclin du traditionnel soutien aux Conservateurs que représente le Daily Express, et celui du traditionnel soutien au Labour que représente le Daily Mirror.
  • Qu’en conclure ? que le Sun est un élément déterminant depuis les années 70.

La vraie étude, celle que nous n’aurons pas le temps de faire, consisterait à analyser pourquoi une telle concordance entre les prises de position du Sun et le résultat des élections ? Quel est l’impact du Sun ? Le Sun aurait-il un sens particulièrement affiné du changement social, au point d’anticiper les changements de majorité politique, voire de les renforcer ?

Si vous avez déjà eu l’occasion de vous pencher sur cette question, je vous invite à nous faire part de vos réflexions.

Creative Commons License

Nous lançons ActuVisu !

Enfin des nouvelles de mon grand projet à vous faire partager ! Nous lançons aujourd’hui notre marque d’information en ligne ActuVisu, et la page actuvisu.fr.

http://www.actuvisu.fr est un site de visualisation de l’actualité. Nous y publieront nos premières infographies interactives au début de l’été 2010.

J’en profite pour changer le nom du mon compte Twitter, qui devient @ActuVisu, et pour repeindre tout mon petit univers en ligne aux couleurs de notre logo.

Et j’ouvre une nouvelle page sur ce blog, totalement dédiée à ce projet, à son équipe, à notre démarche


Inscrivez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et être averti de mes nouveaux posts par e-mail

Rejoignez 25 autres abonnés

Sélection de liens

Contact :

goulard.caroline@gmail.com

Blog Stats

  • 34,195 hits

Visuel d'en-tête : Photos Libres